Les domaines régis par le droit familial

Le droit de la famille englobe plusieurs faits et états sociaux. Ceux, les plus courants demeurent le mariage, le divorce, la filiation, ainsi que la succession. Bref, dès lors qu’une situation touche le noyau de la société, son dénouement, en cas de litige, concerne le droit de la famille. Pour le cas du mariage qui est une institution régis par le Code civil, sa légitimité, les vices ainsi que son annulation donne le droit aux concernés d’intervenir auprès de la juridiction ou de l’autorité compétente. La suite logique du mariage est dans la plupart des cas, la naissance des enfants. Cela ouvre des droits aux parents, mais également des obligations. Dans le cas de la non-réalisation de ces dernières, une réclamation ou une plainte peut être déposée auprès du juge des enfants. On peut aussi passer par un avocat, qui sera le représentant du plaignant en instance et qui plaidera sa cause.

 

shutterstock_73100689-1334739601Les principes de légalité d’une union

Pour que le mariage soit légal, des conditions doivent être remplies. Tout d’abord, l’officier de l’État civil qui officie doit constater l’absence de contrainte ou de tout autre vice. En effet, un mariage n’est pas valide si l’un des conjoints a accepté l’union sous la contrainte, la force ou encore la menace. Par ailleurs, les époux, sauf en présence d’une cause dérogatoire énoncée par la loi, ne peuvent s’unir que lorsqu’ils ont atteint la majorité imposée par la loi. De plus, ils ne doivent pas être précédemment mariés. Si c’est le cas, le jugement du divorce constituera une preuve de la rupture officielle avec l’ancien conjoint. De nos jours, avec la législation sur le mariage pour tous, le mariage n’est plus une institution qui ne prône que pour l’union de deux personnes de sexe différent. D’autres conditions peuvent encore être soulevées. Pour en savoir plus, on peut s’adresser à un avocat spécialisé dans le droit de la famille.

 

L’obligation des ascendants envers ses descendants

Lorsqu’un couple marié a des enfants. Pour leur octroyer les pleins droits, notamment sur le patrimoine familial, une inscription au registre civil devra être effectuée. Cela démontre également l’existence officielle de l’enfant au sein de la société et l’État. Par ailleurs, les parents devront prendre en charge leurs enfants, et veiller à leur bien-être.

Le transport par voie maritime

Pour l’acheminement de marchandises ou de voitures ou de tout autres produits d’un pays à un autre, plusieurs options s’ouvrent aux importateurs et aux exportateurs. Si l’on prend le cas de l’Europe, vu que les frontières des pays sont côtes à côtes, un transport par les routes est donc possible. Pour une cargaison qui doit traverser une étendue d’océan pour parvenir à destination, le transport maritime sera le plus approprié. Malgré que pour ce type de livraison, on puisse opter pour un acheminement par voie aérienne, celui maritime par rapport à ce premier admet un coût plus ou moins abordable.

 

shutterstock_59062132-1334779967Un transport en toute sécurité

Les prestataires pour répondre aux besoins et aux exigences de leurs clients fournissent un service impeccable. Pour le transport maritime, par exemple, étant donné que le risque d’avarie est plus ou moins élevé, l’acheminement des charges s’effectue à l’aide des containers. Box ou boîtes en métal, ils peuvent contenir une cargaison d’une centaine de kilos à plusieurs tonnes. Leur format est standardisé pour faciliter leur installation sur le pont du bateau. Par ailleurs, l’emploi de ce type d’équipement diminue les risques de vol. Il suffira ainsi aux destinataires de récupérer le fret en effectuant tous les formalités relatives au dédouanement. L’accomplissement de cette démarche à l’envoi comme à l’arrivée requiert le savoir-faire d’un professionnel.

 

Les différents types d’assurance pour le transport maritime

Lorsque vous envoyez un colis ou de la marchandise par voie maritime, il sera recommandé de souscrire une assurance pour protéger votre cargaison des éventuels risques. Vous pouvez prendre ainsi la formule de garantie tous risques ou celle de franc d’avaries particulières ou « FAP sauf ». La première couvre tous les dommages et les pertes qui peuvent toucher la marchandise. Quant à la seconde, elle est plus restreinte. En effet, la police d’assurance énumère les risques à prendre en compte. Hors de la liste, aucun remboursement n’est effectué.

Un professionnel à votre service

shutterstock_19901251-1391634060Transporter les animaux n’est pas chose aisée. De plus, pour leur sécurité, il faudra les acheminer à l’aide de véhicules particuliers. Pour conduire vos compagnons équidés, faites appel aux services d’une entreprise de transport de chevaux. Dotée de savoir-faire et d’expériences, elle mettra à votre disposition son parc de véhicule. Il y a ainsi les camions poids lourds qui peuvent conduire jusqu’à une dizaine de bêtes. On peut ajouter une remorque s’il n’y a pas assez de place pour les chevaux. Sachez que pour le bien-être de vos montures, il serait inapproprié de les entasser dans un espace restreint. Il y a également pour l’envoi d’un seul cheval, la van. L’entreprise de location vous propose aussi, des camions de transport habitable. Ainsi, vous serez proche de vos chevaux. Généralement, ce type de véhicule est destiné aux professionnels.

 

Un chauffeur à votre disposition

Pour pouvoir conduire un camion de transport de chevaux, il faudra avoir un permis de classe C1. Pour l’obtenir, on devra passer un examen auprès d’une auto-école qui dispose d’un véhicule d’au moins 4 tonnes. Cependant, avant de s’inscrire à un tel examen, il faudra déjà posséder un permis B et avoir plus de 18 ans. Par ailleurs, ce type de permis devra être renouvelé périodiquement. En l’absence d’un pareil certificat d’aptitude, l’entreprise de transport de chevaux, outre le véhicule, met également à votre disposition un chauffeur. Bien formé et dont les faits et gestes sont contrôlés par son employeur, il saura conduire vos animaux à destination en toute sécurité.

 

Prendre une assurance

Dans le domaine du transport, pour faire face aux éventuels risques qui peuvent se produire, il serait recommandé de contracter une assurance. Généralement, pour le cas des chevaux, qu’ils soient destinés pour la course ou pour toute autre compétition, ils doivent être assurés. Un ajout des précautions serait nécessaire pour un acheminement sur une quelconque distance.

Tout savoir avant de construire une boutique de luxe

boutique fabrication haut de gamme

Vous souhaitez vous lancer dans le commerce de luxe ? Avant cela, il existe certains éléments que vous devez prendre en compte. En effet, contrairement à un magasin classique, ce type de boutique requiert le respect de plusieurs contraintes indispensables. Principalement, la construction de l’enseigne en elle-même est importante. Que ce soit la qualité de la bâtisse ou la décoration intérieure, tout doit être réalisé à la quasi-perfection. Heureusement, pour vous aider dans cette démarche, aujourd’hui on peut trouver des entreprises spécialisées dans la fabrication de boutique haut de gamme. En d’autres termes, ces sociétés se chargent des moindres détails de la conception de votre projet.

Définition de la marque de luxe

Avant de penser à ouvrir une boutique de luxe, il est primordial de connaître le véritable sens de la marque de cet univers. Il est à noter que les critères pour rentrer dans cette catégorie sont assez complexes et pas accessibles à tous les produits. Pour figurer dans le milieu du haut de gamme, il faut d’abord que la marchandise soit d’une très grande qualité, car elle sera vendue à un prix assez onéreux. Ensuite, il faut penser à la sélectivité de la distribution ou encore le prestige de la clientèle. Plus précisément, votre boutique est amenée à être sélective vis-à-vis des clients qu’elle reçoit.

La particularité d’une boutique de luxe

Une enseigne haut de gamme se doit aussi de pouvoir se démarquer de la concurrence. Cela passe non seulement par les produits proposés mais aussi par le style du magasin en lui-même. Effectivement, le mobilier présent dans la boutique joue un rôle majeur dans sa qualité. En outre, il est préférable pour chaque établissement de posséder au moins un meuble sur-mesure. C’est la seule option pour acquérir un mobilier original. En ce qui concerne le style décoratif proprement-dit, dans la plupart des cas, les boutiques haut de gamme choisissent le style design. Ce dernier semble représenter le mieux le monde du luxe.

À la découverte du métier de tatoueur

Depuis des années, se faire tatouer est une des tendances suivies par les jeunes et les adultes. Certains veulent avoir une image simple tatouée sur le corps tandis que d’autres souhaitent se faire tatouer des images ou des symboles plutôt difficiles à réaliser.  Des spécialistes en la matière  sont à votre service dans les cliniques d’art corporel. Mais il est aussi possible de suivre une formation pour pouvoir réaliser de grandes œuvres et devenir à son tour un spécialiste.

Des spécialistes qualifiés dans l’art du tatouage

Ayant suivi une formation concernant l’artattoot corporel, le tatoueur réalise vos choix et vos envies. Disposant d’un talent de dessinateur, il peut reproduire une image ou un symbole qu’il soit petit ou grand, facile ou difficile et cela avec le plus grand soin et avec la plus grande concentration. Il a la faculté d’exercer sur toute la partie du corps et a la capacité de faire attention à ne pas vous blesser. Sérieux et créatif, il use de son imagination pour perfectionner son travail et de satisfaire vos désirs.

Bénéficier d’une formation en tatouage

Etre tatoueur peut être une aspiration à un futur métier. Des cours et des formations sont disponibles pour ceux qui sont intéressés à l’art du tatouage. Ces formations peuvent être dispensées au sein même des salles et des cliniques œuvrant dans l’art corporel. Disposant ainsi d’une connaissance complète dans le domaine du travail de tatoueur, les passionnés peuvent à leur tour exercer le métier en garantissant la sécurité et la confiance des clients. Des enseignants expérimentés sont à votre disposition pour vous apprendre les bases et les risques du métier en vous formant dans un cadre chaleureux. La théorie et la pratique sont alors au menu pour ceux et celles qui sont attirés par l’apprentissage des différentes techniques de l’art corporel.

Aménager votre espace extérieur

Vous disposez d’un espace extérieur, d’une dimension plus ou moins importante dans votre propriété. Pour embellir votre environnement et bien l’aménager, vous aurez besoin de faire des plans. En effet, rendre harmonieux et construire un jardin n’est pas une tâche facile. L’appui d’un professionnel et ses conseils avisés seront indispensables. Lorsque vous envisagez de concrétiser un projet tel que l’agencement d’un espace vert, adressez-vous à un paysagiste. Concepteur d’espace tel que les jardins que ce soit en extérieur qu’en intérieur, il sera votre allié majeur dans l’établissement d’un parc. Il saura transformer un terrain vague garni de broussaille en un splendide lieu de détente et de verdure. Ainsi, avec son savoir-faire et ses multiples expériences, il répondra efficacement à vos besoins.

 

shutterstock_28725364-1359061279Les tâches d’un paysagiste

Un paysagiste s’affaire à plusieurs tâches. Cela dépend de la formation qu’il a suivie et de son domaine d’exercice. En effet, il existe plusieurs types de paysagistes. Il y a ainsi les paysagistes-architectes. Ils s’occupent surtout de la mise sur plan des futurs aménagements. Ils effectuent ainsi, au préalable des études de faisabilité par rapport aux constructions à opérer, s’il y a lieu. Il y a également, les paysagistes-jardiniers. Quant à eux, ils se focalisent sur la prise en charge et l’arrangement de la disposition des plantes. Leur travail est ainsi complémentaire. Si l’un planifie, l’autre exécute. Cependant, il peut arriver que ses tâches soient exécutées par une seule et même personne.

 

Les différents types de jardin

Avant d’aménager un espace vert, il faudra déterminer à l’avance le type de jardin que vous voulez avoir. Ainsi, avec votre paysagiste, déterminez au préalable, le style dans lequel vous voulez agencer votre terrain. Vous aurez à choisir entre plusieurs modèles, du style standard au plus contemporain. Il y a également le genre exotique comme un jardin tropical, par exemple. La façon qui fait fureur en ce moment, ce sont les jardins zen ou ceux japonais.

Les équipements indispensables en canoë

shutterstock_16552828-1354136527Appelé au Canada canot, le canoë est une embarcation nautique d’une dimension d’environ 5 mètres. Il sert à voguer sur des eaux plus ou moins calme. Fait de matériaux variables, il y a ceux en peau, ceux en bois, ceux en polyester, ceux en fibre de verre…. Avant de monter dans ce type d’embarcation, un checklist des équipements sera nécessaire. Cela vous permettra d’éviter les oublis. Tout d’abord, assurez-vous que les pagaies sont à bord. En effet, pour faire avancer la barque, toute personne à bord devra manier la pagaie avec la force de ses bras. Ensuite, portez des gilets de sauvetage pour éviter les risques de noyage en cas de chavirement. Le port de matériels comme le casque et les lunettes, qui sont indispensables pour la pratique du kayak, ne sera pas nécessaire.

 

Partir en randonnée en canoë

Entre amis ou avec de la famille, on peut partir pour une randonnée en canoë. Cela vous permettra de visiter les sites qui avoisinent un lac ou une île. En effet, on peut utiliser le canoë en mer et en eau douce. Certains clubs de promenade proposent des canoë-camping. Cela consiste en un séjour de plusieurs jours sur des embarcations. Cependant, le parcours peut présenter divers difficultés. Ainsi, avant de vous lancer dans une telle aventure, prenez au préalable des cours pour pouvoir pagayer avec maîtrise. Cependant, la présence d’un moniteur peut être assurée lors d’une randonnée. De plus qu’il sera le guide de l’expédition.

 

 Le canoë en eaux vives

Comme le kayak, il est possible de partir en canoë dans les eaux vives. Néanmoins, les dimensions de l’embarcation changent. En effet, au lieu de monter dans une coque de 5 mètres, la taille du canot se trouve réduit à environ 2 mètres. De même, pour un parfait contrôle, le canoéiste doit appliquer divers techniques plus rigoureuses que pour une simple balade.

Un espace ombragé sur votre terrasse

shutterstock_110520416-1380834140Durant la saison estivale, le soleil tape très fort. Malgré la canicule, une terrasse demeure un lieu où on aimerait se prélasser et passer du temps en famille ou entre amis. Pour éviter les insolations et avoir de l’ombre, optez pour l’installation de pergolas. Construction architecturale démontable ou fixe destinée pour l’extérieur, cette dernière est associée aux diverses installations employées dans les réceptions champêtres comme les tonnelles ou encore les chapiteaux. Autrefois en dure, on peut trouver ce matériel, façonné à partir de divers matériaux. En effet, il y a les pergolas en bois, celles en aluminium, en fer ou encore en PVC.

 

Une pergola bien équipée

Le soleil n’est pas le seul élément contre lequel on doit se protéger. La pergola nous offre cette possibilité. De plus, elle est telle une extension de notre espace de vie. Contre les intempéries comme la pluie ou encore les forts vents, on peut opter pour l’ajout de protection sur les côtés. Pour cela, il serait possible de poser des stores. Vous pouvez aussi choisir la toile ou des rideaux pour maintenir la fraîcheur sous votre pergola. Cela aussi vous protègera des regards indiscrets si votre terrasse se trouve à porter d’œil, notamment de vos voisins. Pour un supplément de charme, vous pouvez envisager de mettre autour de votre équipement, des plantes grimpantes ou tout autre objet décoratif.

 

Le matériau le plus durable pour une pergola

Comme précédemment dit, plusieurs choix de matériaux s’offrent à vous pour une pergola. Par ailleurs, elle se vend soit en prêt fabriqué, soit en sur-mesure. Néanmoins, si vous cherchez un matériel solide et pérenne, n’hésitez pas à adopter pour celui fait à partir de l’aluminium. Léger, ce matériau ne réclame aucun entretien particulier contre la rouille ou d’autres effets qui conduiraient à une éventuelle détérioration de votre aménagement.  Par rapport aux autres matériaux tels que le bois ou le fer forgé, il est plus durable. Vous pouvez ainsi profiter de votre construction pour une longue période.

Comment construire un patio ?

construction patioLe patio désigne une cour intérieure à ciel ouvert. On ne peut pas improviser la manière de construire un patio, cela nécessite toujours le savoir-faire d’un professionnel. Ce dernier peut réaliser une construction de qualité, selon les normes et les règles de l’art. N’hésitez pas à contacter un expert en construction de patio (en bois ou en béton) pour votre projet en aménagement extérieur.

A ne pas négliger lors de la construction d’un patio

Lors d’une construction de patio, il ne faut pas négliger les fondations. Les bases de soutien d’un patio de qualité doivent être réalisées  selon les règles de l’art et les conditions de sécurité. Trois types de fondations peuvent-être utilisés : le pilier de ciment, le pieu à patio vissé et le bloc à patio. Tout d’abord, le pilier de patio demeure le plus solide pour un patio, s’il est exécuté d’une bonne manière. Quant aux pieux à patio vissé, il s’agit d’une technique consistant à visser un pieu dans le sol à l’aide d’une machine. Cette technique est une méthode plus récente. Enfin, le bloc à patio offre un bon soutien, s’il est bien installé. Il est bon de savoir que les attaches telles que les vis, les boulons, les clous, etc  doivent être en acier galvanisé ou inoxydable.

Le design du patio

Il est important que le design du patio soit pratique et esthétique. Ses dimensions doivent correspondre à l’espace disponible. De ce fait, il est nécessaire d’établir un plan, afin de bien localiser les obstacles (fleurs, arbres, trottoirs, fenêtres,…) et d’éviter les surprises ultérieures. De plus, il faut également prendre en compte le nombre des utilisateurs ainsi que leur âge. Si la plupart des utilisateurs sont âgés, évitez les patios à paliers. L’installation d’une rampe solide est à prévoir, pour faciliter leur déplacement. Pour plus d’esthétique, pensez à installer des meubles de patio.

Les bases du tuning de voiture

kit carrosserie et tuning

Depuis sa création, le tuning de voiture ne cesse de rencontrer de plus en plus d’adeptes. Il faut dire que c’est un procédé qui accorde de nombreux avantages tels que l’amélioration des performances ou la personnalisation esthétique du véhicule. Ainsi, si au début, le tuning était un loisir, de nos jours, il devient une véritable passion. Par contre, c’est une passion qui implique des investissements qui peuvent s’avérer assez coûteux. En effet, elle requiert un déboursement financier dans les pièces (intérieures ou extérieures). Il faut aussi savoir qu’il existe certaines bases avant de penser à personnaliser sa voiture. Des bases qui concernent notamment la transformation de la carrosserie. Pour vous aidez à rester en accord avec ces conditions de réussite du tuning, des fabricants  proposent des kits de carrosserie.

Le kit de carrosserie

Le kit carrosserie est exclusivement réservé aux fans de tuning. Il s’agit d’un ensemble de pièces destinées à personnaliser la carrosserie du véhicule. En général, on y retrouve les bases du tuning extérieur qui sont la calandre, le bouclier avant et le bouclier arrière. Mais il se peut qu’il intègre aussi d’autres éléments en plus tels que l’aileron, le bas de caisse ou encore les élargisseurs d’ailes. Le tout est simplement de garantir un tuning extérieur dans les règles de l’art. Toutefois, il est à noter que l’acquisition d’un kit carrosserie doit automatiquement faire l’objet d’une déclaration à votre assureur auto avec une autorisation de la DRIRE.

Les règles pour le tuning

Même si le but du tuning est de laisser libre choix à son imagination pour donner le plus d’originalité à sa voiture. Il est utile de savoir qu’il doit suivre certaines contraintes en vigueur. Cela s’explique par le fait que c’est un procédé qui entraîne des incidences sur la conduite automobile. Il se peut qu’il affecte même le fonctionnement de la voiture. Ces règlementations consistent notamment la plaque d’immatriculation, les films teintés, le pot d’échappement, les pneus et les jantes. Pour les pneus par exemple, ils doivent correspondre aux normes imposées par le constructeur.